jeudi 9 mai 2019

Un été complètement givré, la revue

Vous hésitez encore à lire Un été complètement givré?


Sachez que plusieurs personnes très courageuses se sont portées volontaires pour lire ce roman avant vous. Elles ont rapporté de leurs lectures des chroniques pour encourager les gens comme vous, qui hésitent encore. C'est fort sympathique de leur part, je trouve. Et je tiens donc à mon tour à donner un petit coup de pouce à ces gentils chroniqueurs, qui se sont sacrifiés pour le bien commun.

Sous vos yeux ébahis, voici ce qu'elles ont écrit :

L'Humanité :  "(...) Ce joli roman, à la base destiné aux adolescents, est aussi un régal pour les adultes. (...) Une réussite."

Parfum de livres : "(...) C'est complètement "barré" et imprévisible, c'est rafraîchissant et désuet à la fois et surtout c'est très actuel malgré le contexte. 
Une chouette découverte."

Page des libraires : "(...) Avec beaucoup d’humour mais non sans émotion, Gwendoline Raisson nous croque le portrait d’une famille déjantée et attachante au cœur d’une séparation douloureuse. À base de toutouyoutou et autres joyeusetés de l’époque, elle nous propose un voyage dans le temps totalement jubilatoire direction les années 1980. C’est ok, c’est bath, c’est in !"

La pomme qui rougit : "(...) Un roman plein d’humour et de douceur. Une histoire sympathique qui pourrait plaire à beaucoup d’adolescentes, mais également à un public plus âgé, friand de ce genre d’histoire ! (...)"

How much time ? : " (...) Les adultes largement quadras vont adorer, et les filles aussi, malignes comme elles le sont toutes, et aussi les garçons. Toutes générations confondues, un feel-good roman qui fait passer un moment bien givré, et très nécessaire."

dimanche 14 avril 2019

Un été complètement givré


Mon nouveau-paru est un roman pour rire, pour ado, pour jeunes adultes, que certains vieux adultes courageux ont lu et aimé sans qu’il leur soit arrivé aucun malheur. Jusque-là, il semblerait que tous ceux qui se sont plongés dedans aient rigolé au moins une fois (des fous-rires ont également été signalés).
Il s'agit d'un roman très Toutouyoutou avec des vraies guêtres chaussettes et justaucorps fluo dedans. Un roman vintage avec des pulls jacquard, du Léo Ferré, des Bolino et des boules tac-tac à l’intérieur. Un roman très instructif où l’on apprend rien moins que la technique pour chasser le dahu et la méthode pour rouler une pelle. Un roman très surprenant dans lequel se côtoient un prof de golf, une tentative de meurtre au Butagaz, un adultère ou deux, un secret de famille, des photomatons, Véronique et Davina en chair et en os et un premier baiser.

Un été complètement givré est paru aux éditions Magnard, dans la collection M les Romans, il est conseillé à partir de 13 ans, jusqu'environ 113 ans.

lundi 11 mars 2019

Un été complètement givré au printemps


Avis météorologique :

Je profite que c'est encore l'hiver pour vous annoncer l'arrivée au printemps d'un été givré

jeudi 10 janvier 2019

Des p'tits prix, des p'tits prix, encore des p'tits prix



Il fallait absolument que je vienne pépier par ici que mon roman Oiseau Oiselle (illustré par les douces plumes de Clothilde Delacroix) est sélectionné pour plusieurs prix de jeunes lecteurs.



Cinq sélections à ce jour, qui me font battre des ailes:

Le Prix des Jeunes lecteurs de la ville de Nanterre
Et enfin, le Prix littéraire des écoliers de Rillieux la Pape

La saison des prix en littérature jeunesse, c'est souvent à la fin de l'année scolaire, avant que les enfants ne s'égaillent en vacances. Résultat des courses au printemps 2019.
Et en attendant, bah... on réimprime!

mercredi 9 janvier 2019

Un été complètement givré


C'est l'histoire d'un été qui revient de loin. D'abord parce qu'il date de 1986 et qu'il se passe dans les alpages savoyards. Mais c'est aussi un été rescapé du tiroir. Parce que ce texte a été écrit il y a fort longtemps et que les aléas de l'édition - et probablement aussi l'influence de Saturne sur Mars les jours de grand foehn -  font qu'il ne paraît qu'aujourd'hui. Tout ça explique que dans sa vie de roman, il a déjà connu trois titres. Ce fut longtemps Dernier été avant le printemps, puis rapidement Rock Hill Club, pour finalement devenir Un été complètement givré.

C'est l'histoire d'un été où tout part en chaussettes, les parents divorcés en pleine crise adolescente, les voisins un peu trop parfaits pour être honnêtes, les amours de vacances et les certitudes de Chloé, l'héroïne, sur l'existence.

C'est aussi l'histoire d'un été où Dieu créa Véronique et Davina, les boules tac-tac et les Crousty Miel, et c'est quand même pas rien.

Cet été débutera sa vie au printemps, le 9 avril, pour être précise. Jusque-là, tout se tient, moi j'dis.

Un été complètement givré paraîtra aux éditions Magnard, dans la collection M les Romans